L’ange des défigurées

Avec plus de 100 femmes agressées par an, la Colombie est l’un des pays les plus affectés au monde par les attaques à l’acide. Lorsqu’Alan González découvre l’existence et l’horreur de cette pratique dans son pays, il décide de reconstruire gratuitement le visage de ces victimes. Depuis 2010, ce chirurgien plasticien a déjà effectué 300 interventions chirurgicales et reconstruit le visage et la vie d’une quinzaine de visages, dans son cabinet à Bogotá. Certains ont pu même récupérer la vue après une greffe de cornée. En 1996, Gina Potes a été la première victime d’acide reportée en Colombie. Elle créa par la suite la fondation Reconstruyendo Rostros (« Reconstruisant des visages », en espagnol), qui collabore coude à coude avec le docteur González. Plus précisément, l’organisation aide ces femmes à la réintégrer la société. Ces trois dernières années, on recense de plus en plus fréquemment ce type d’agressions en Colombie. Depuis, une loi punit ce crime et restreint la vente de produits chimiques dans le pays.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*